banniere

 

Biographie succinte du
Chanoine Jules CORDIER
Maître de Chapelle de la Maîtrise
de la Cathédrale de Tournai
de 1936 à 1958

Jules CORDIER

Chanoine  Jules  CORDIER
(30 Mars 1890 - 23 Août 1974)

Jules CORDIER

SA VIE


Jules CORDIER est né à Gilly le 30 Mars 1890, il a été ordonné prêtre le 10 Août 1912. L’abbé Cordier sera toute sa vie l’homme de Dieu, donnant la priorité de son temps et de son cœur à la rencontre avec Dieu.
Pendant deux ans, il est professeur au Collège Saint Joseph à Chimay puis il est nommé vicaire dans sa paroisse d’origine, à Gilly (Saint-Rémy), où on le voit, trottant déjà de son pas menu mais décidé, travaillant ferme, confessant beaucoup, conquérant les jeunes, lançant une chorale qui rehaussera la célébration de chaque dimanche pendant 15 ans.
Il arrive ensuite à Tournai (Notre-Dame) où il devient professeur de religion à l’Athénée ainsi qu'à l’Ecole Normale. Ses supérieurs discernent aussi en lui l’étoffe d’un Maître de Chapelle et le nomment à la tête de la Maîtrise de la Cathédrale de Tournai. Il mènera de front cet enseignement difficile en même temps que l’animation musicale des grands offices épiscopaux de la Cathédrale, il devient ensuite Chanoine honoraire jusqu’au jour de sa retraite qu'il partit prendre à Gilly parmi ses chers Gilliciens.

Son rayonnement sacerdotal ne cessera pas, jusqu’à sa mort à 84 ans et, j’en suis convaincu, au-delà. L’abbé Cordier a rencontré la souffrance : il a connu "son Gethsémani", les affres de deux guerres et les dénuements des bombardements, les humiliations du professeur, sinon du prêtre, les déchirements intérieurs, la surdité et la cécité toutes deux très accablantes.
Sa sensibilité l’exposait à la susceptibilité. Sa discrétion aurait pu dégénérer en cachotteries, sa prudence en pruderie… Mais la qualité de sa prière et de sa confiance en Dieu l’ont aidé à lutter et lui ont évité de perdre l’équilibre intérieur.
Que le chœur des anges l’accompagne dans la Cathédrale éternelle et que les bras de Dieu s’ouvrent pour lui !
                                                                                        J Lebas.
Il est décédé à Gilly le 23 Août 1974.

QUELQUES DATES DE LA VIE DU CHANOINE Jules CORDIER :

30 Mars 1890 : Naissance de Jules Joseph Ghislain CORDIER à Gilly ;
10 Août 1912 : Il est ordonné prêtre en la Cathédrale de Tournai ;
1936 à 1958 : Maître de Chapelle de la Maîtrise de la Cathédrale de Tournai ;
23 Août 1974 : Décès du Chanoine Jules CORDIER à Gilly.


En cas d'erreur ou d'omission, veuillez nous contacter.

© Copyright maitrise.be - Tout droit réservé - Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur - MàJ : 01.03.2010